"en défendant la nature, l'homme défend l'homme" renseignements sur cette citation de jean rostand


Reponses:
"Désormais, l'homme s'avise que, dans son propre intérêt bien entendu, il lui faut surveiller, contrôler sa conduite envers la nature, et souvent protéger celle-ci contre lui-même.
Ce souci, ce devoir de sauvegarder la nature, on en parle beaucoup à l'heure présente et ce ne sont plus seulement les naturalistes qui en rappellent la nécessité : il s'impose à l'intention des hygiénistes, des médecins, des sociologues, des économistes, des spécialistes de la prospective, plus généralement de tous ceux qui s'intéressent à l'avenir de la condition humaine.
Multiples sont, il est vrai, les motifs que nous avons de protéger la nature.
Et d'abord, en défendant la nature, l'homme défend l'homme : il satisfait à l'instinct de conservation de l'espèce. Les innombrables agressions dont il se rend coupable envers le milieu naturel (envers l'" environnement ", comme on prend coutume de le dire) ne sont pas sans avoir des conséquences funestes pour sa santé et pour l'intégrité de son patrimoine héréditaire. Rappellerons-nous que, du fait de la pollution radioactive causée par les explosions de bombes nucléaires, tous les habitants de la planète, surtout les plus jeunes, portent dans leur squelette des atomes de métal radioactif ? Que, du fait de l'emploi abusif des insecticides, le lait de toutes les mères contient une certaine dose du pernicieux D.D.T. ? Protéger la nature, c'est donc, en premier lieu, accomplir une tâche d'hygiène planétaire.
Il y a, en outre, le point de vue des biologistes qui, soucieux de la nature pour elle-même, n'admettent pas que tant d'espèces vivantes (irremplaçables objets d'étude) s'effacent de la faune et de la flore terrestre, et qu'ainsi s'appauvrisse, par la faute de l'homme, le somptueux et fascinant musée que la planète offrait à la curiosité.
Enfin, il y a ceux-là -et ce sont les artistes, les poètes, et donc un peu tout le monde- qui, en simples amoureux de la nature, entendent la conserver parce qu'il y voient un décor vivant et vivifiant, un lien maintenu avec la plénitude originelle, un refuge de paix et de vérité, parce que, dans un monde envahi par la pierraille et la ferraille, ils prennent le parti de l'arbre contre le béton, et ne se résignent pas à voir les printemps devenir silencieux."

Jean Rostand, Préface au livre d'Edouard Bonnefous, Sauvons l'Humain.
Si la nature va mal, l'homme va mal.
Oui puisque l'homme est un animal, produit de la nature! il a certes des différence que l'on veux bien lui donner mais, il n'est reste pas moins un produit.

Il trouve ce qu'il est, dans la nature, et non dans la culture! Je pense qu'il crée la culture car il se crois différent de la première.

l'homme qui ne comprend, connais, et n'a conscience de la nature, se détruit lui même. Comment peut-on baffouer en quelque sorte nos origines?!!
On marche a l'envers!

Je conseil de lire ce livre ci dessous pour comprendre le problème que tu pose

"Le génie de victor Schauberger" garde forestier puisingénieur employé de force par l'armée Allemande durant la WW II, il développa une éco technologie, basé sur son observation de la nature. Il a par la même prévenu, il y a 50 ans env des désordre climatique que subirait l'humanité si elle ne changeait pas de cap

Il introduit au concept de l'energie de la nature (le Qi, l'energie libre.), et explique les mécanisme de l'écosystème, l'importance du vortex.

Tout simplement Inouî
Plus de questions